Over-connected?/ Sur-connecté?

Yesterday morning I got in the car and drove off to give a couple of English classes in a company. I had almost arrived when I reached down and patted the left pocket of my pants to confirm that my phone was there and…no phone! I left it at home! OMG, I don’t have my phone!!!

After a mild panic attack I thought, “Wait a minute, just a few years ago we didn’t even have this technology and we lived fine without it. It’s not going to kill me not having my phone for a day.”

I went on through the rest of the day with no problem. But it’s incredible how we have come to feel so connected to our phones that we almost feel naked without them. Of course all of this technology is good, I’ve got three grandkids in the US and I can see them and act silly on skype with them. This is great!

But we sometimes let the technology control us rather than us controlling it. How many times has one of the kids stopped to speak with me while I was on the computer. I think to myself that I can continue what I’m doing on the computer and listen to them, but eventually they wander off because I wasn’t really listening. But it’s so hard to tear myself away from what I was doing and look at them and listen to them. “Hi my name’s Dave and I’m a computerholoic.” A good part of the world’s population could answer, “Hi Dave,” so many of us are addicted to facebook or twitter or texting or whatever…

My two daughters have already left home so there’s only four of us at home. But some evenings we’re all in different rooms in front of computers or tablets or consoles. I can be connected to someone on the other side of the world, but I’m no longer connected to the people I’m living with.

One of the things we do to fight over-connectedness in the family is to eat meals together, when possible. Breakfast and lunch are  very difficult during the week, with everyone  having different schedules. But dinners during the week and all three meals the weekend, for those at home, is a moment when we all come together and have a moment when we can talk, renew eye contact, laugh and simply enjoy each other’s company.

Here’s an interesting article for The Huffington Post from last September on the topic of “How Techonology Is Killing Eye Contact.” Food for thought…

http://www.huffingtonpost.com/2013/09/28/why-youre-not-making-eye-_n_4002494.html

Hier matin je suis monté dans ma voiture et je suis parti pour donner deux cours d’anglais dans une entreprise. J’étais presque arrivé quand j’ai touché la poche gauche de mon pantalon pour confirmer que j’avais bien mon portable et…pas de portable! J’ai oublié mon portable! Zut alors, je suis sans portable!!!

Après une légère crise de panique j’ai pensé, “Attend un moment, il y a peu d’années on n’avais pas cette technologie et la vie était bien sans elle. Je ne vais pas mourir sans mon portable pour un jour.”

La reste de la journée s’est passé sans problème. Mais c’est étonnant à quel point nous devenons si connectés à nos portables que nous nous sentons nus sans eux. Bien sur, tous cette technologie est bien. J’ai trois petits-enfants aux États Unis et je peux les voir et faire le clown avec eux par skype. C’est fantastique!

Mais parfois nous laissons la technologie nous contrôler plutôt que nous contrôlons la technologie. Combien de fois un des enfants est venu me parler quand j’étais sur l’ordinateur. Je me disait que j’étais capable de parler avec eux et continuer ce que je faisais sur l’ordinateur, mais parfois ils s’en allaient car je ne les écoutais pas. C’était si difficile d’arrêter ce que je faisais sur l’ordinateur et les regarder et les écouter. “Salut, je m’appelle Dave et je suis un ordiholic, je suis accro.” Un bonne partie de la population pourraient répondre, “Salut, Dave,” tant que nous sommes nombreux d’être accro à facebook ou twitter ou les SMS…

Mes deux filles ont déjà quitté la maison, donc nous sommes quatre à la maison maintenant. Parfois nous sommes dans quatre pièces différentes chacun derrière un ordi ou une tablette ou une console. Je peux être connecté avec quelqu’un de l’autre coté du monde mais je ne suis pas connecté avec les personnes de ma maison. Une des choses que nous faisons pour combattre la sur-connection est de prendre les repas ensemble, quand c’est possible.

Le petit-déjeuner et le déjeuner sont difficiles pendant la semaine, quand chacun a des activités différentes. Mais les diners pendant la semaine et les trois repas pendant le weekend, pour ceux qui sont à la maison, sont des moments quand nous venons tous ensemble et nous avons le temps de parler, de se regarder dans les yeux, de rigoler et de simplement passer un bon moment ensemble.

Au dessus j’ai un mis un lien pour un article intéressant, “Comment la technologie tue les regards dans les yeux.” Désolé mais c’est en anglais et je n’ai pas le temps de le traduire. Mais je soupçonne que beaucoup de vous sont capable de lire un article en anglais et de capter le sens général.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s