I’m mad as hell and I’m not going to take this anymore!/ Ras le bol, je n’en peux plus!

We’re living in troubled times, my friends, and it ain’t pretty. It’s as if people all over the world are reaching their breaking point. They are fed up and they are making it known loudly and clearly.

In the US we’ve seen the Tea Party and Occupy Wall Street. Both groups express their feeling that the ‘system’ is not taking into consideration their concerns. Neither of them became violent, thank God. But an underlying tension remains.

France, well the French always appreciate a good ‘demonstration.’ A demonstration in France can quickly become a riot or some other form of violent protest, as do their strikes.

But yesterday we saw a ‘Day of Anger’ in Paris which gathered anyone, from the far-left to the far-right, who is upset with the present government to come express it. It finished with 19 injured policemen and 250 ‘demonstrators’ arrested.

In the last couple of years we’ve seen the ‘Arab Spring’ but the result wasn’t as glorious as we had hoped. And we seem to be beginning ‘Arab Spring 2.’

The people of Ukraine are vigorously showing their government their total disagreement with its policies.

And today I was reading my new Economist (great news magazine, by the way!) and, lo and behold, South Korea seems to be seeing the beginning of the people’s expression of being fed up.

What set it off? One university student, Ju Hyun-woo, who simply put a poster up on a wall at the university listing the week’s events: thousands of railway workers fired for striking, the suicide of a farmer protesting a high-voltage electrical line being built next to his village and the conservative ruling party proposed to expel an opposition politician for questioning the legitimacy of the president. He concluded by posing the question: “How are you all feeling nowadays?”

Posters are going up all over the country, put up by people expressing what’s wrong and why they don’t feel good. For the moment it’s simply a movement of people saying what they think. But who knows where it could go.

It’s good to speak up and to express oneself about what’s wrong. But please let’s avoid violence as a means of expression. I understand that in certain countries, where governments have a habit of totally ignoring what the people think, violence can seem like the only way to bring about change.

But, let’s not forget Mahatma Gahndi, Martin Luther King and Nelson Mandela. There are possibilities for peaceful change.

And let’s not think that things are much worse now than in the past, so our anger and frustration are justified!

In the economic depression of the 1930s there were no jobs and no social system to help poor people. During the stagflation of the 1970s a film was made that touched on how hard times were, “Network.”

Here, look at the classic scene from “Network” and see if our life sounds as bad as what he describes:

Honestly, it’s not as bad now, in most countries, as what he describes. Good times come and good times go. Bad times come and bad times go. So let’s not become so pessimistic that we feel no hope. If it makes you feel better, stick your head out the window and yell, “I’m as mad as hell and I’m not going to take this anymore!”

Then, when you’ve blown off the steam, calm down and see what you can do find some joy and happiness in your life and pass that on to others.

PS: I just saw in the news that a new constitution was signed by the President of Tunisia today. It ensures equality between men and women; it limits the role of religion in the country. This was done with little violence. There is hope!

Nous vivons des temps troublés, mes amis et ce n’est pas beau. C’est comme si partout dans le monde les gens sont arrivés au bout. Ils en ont marre et ils l’expriment fortement et clairement.

Aux USA nous avons le ‘Tea Party’ et ‘Occupy Wall Street’.  Tous les deux sont des groupes qui expriment le sentiment que le ‘système’ ne prends pas en consideration leurs point de vue. Ils ne sont pas tournés vers la violence, Dieu merci. Mais il y a une tension qui reste.

La France, eh bien, les Français apprécient toujours une bonne ‘manifestation.’ Une manifestation en France peut rapidement devenir une émeute ou une autre forme de protestation violente, tout comme les gréves.

Mais hier nous avons vu un ‘jour de colère’ qui a rassemblé à Paris tout ceux, de l’extrème gauche à l’extrème droite, pour exprimer leur mécontentement avec le  gouvernement actuel . Ça c’est terminé avec 19 policiers blessés et 250 personnes en gardes à vue.

Les dernières années nous avons vu le ‘printemps arabe’ mais le résultat n’était pas aussi glorieux qu’on a espéré. Et nous semblons voir le début du ‘printemps arabe 2.’

Le peuple de l’Ukraine montre vigoureusement à leur gouvernement qu’il est en désaccord total avec sa politique.

Et aujourd’hui, en lisant l’Economist (un très bon journal, je dois dire!) eh voilà, la Corée du Sud semble être au début d’un mouvement de contestation pour exprimer son ras le bol.

Et comment ça a commencé? Avec un étudiant, Ju Hyun-woo, qui a simplement mis un poster sur un mur de son université en notant les événements de la semaine, des milliers d’ouvrier de chemins de fer virés pour avoir fait une grève, le suicide d’un fermier pour protester l’installation d’une ligne électrique à haute tension juste à coté de son village et le parti au pouvoir qui propose d’expulser un homme politique de l’opposition pour avoir questionner la légitimité de la présidente. Il a conclu en posant la question: “Comment vous sentez-vous de nos jours.”

Depuis, les posters apparaissent partout dans le pays mis par des gens qui veulent dire ce qui ne va pas et comment ils se sentent. Mais qui sait où ça va aller.

C’est bien de s’exprimer et de dire ce qu’on a sur le cœur sur ce qui ne va pas. Mais, s’il vous plait, évitons la violence comme moyen d’expression. Je comprends que dans certains pays, où les gouvernements ont l’habitude d’ignorer ce que le peuple pense, la violence pourrait sembler être le seul moyen d’amener un changement.

Mais n’oublions pas Mahatma Gandhi, Martin Luther King et Nelson Mandela. Il y a la possibilité d’un changement basé sur la paix.

Et ne pensons pas qu’aujourd’hui les choses sont tellement plus difficile que dans le passé, et donc que notre colère et notre frustration sont justifiées.

Dans la dépression économique des années 1930 il n’y avait ni travail ni système social pour aider les pauvres. Pendant la période de stagflation dans les années 1970 un film a été fait qui captait comment la vie était difficile : “Network.”

Vous pouvez regarder la vidéo au dessus pour voir un extrait de ce film et à vous de voir si c’est pire maintenant. Désolé mais la vidéo est en anglais, je n’ai pas pu la trouver avec des sous-titres en français.

Honnêtement ce n’est pas aussi difficile aujourd’hui dans les pays développés que ce qui est montré des années 1970. Les bons moments viennent et les bons moments passent. Les mauvais moments viennent et les mauvais moments passent. Donc ne soyons pas si pessimiste que nous ne voyons plus d’espoir. Si ça peut vous aider ouvrez la fenêtre, mettez votre tête dehors et criez: “Ras le bol, je n’en peux plus!”

Après que vous avez relâché la pression, calmez-vous et faites le nécessaire pour trouver la joie et le bonheur dans votre vie et puis partagez ça avec les autres.

P.S.: Je viens de voir dans les nouvelles que le Président de Tunisie a signé la nouvelle constitution aujourd’hui. Elle assure l’égalité homme-femme et elle limite le rôle de la religion dans le pays. Ceci a été fait avec un minimum de violence. Il y a de l’espoir!

Advertisements

2 Comments

  1. Your post was thought provoking.
    Peter Finch’s soliloquy was outstanding cinema of its day. I hadn’t watched it for many years until your post.
    Fortunately violent protest in Australia, Peter Finch’s home, is rare – may it stay that way.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s