Questioning values and beliefs and practicing what we preach.

bloggers-for-piece-badge

#B4Peace

(Descendez pour voir la traduction françaises)

About a month ago I wrote a post on “Values have to be based on something solid and greater than us.” I do see this as something important. If my values are founded on something solid and greater than myself I might avoid behaving as if I am the center of the world. Nobody likes a selfish person.

Religious people base their values on the belief that a Supreme Being has inspired them through His word given through His prophets or holy men. But this puts religious believers in a delicate position. Should they blindly believe what is written and has been interpreted by men over a period of time, righteously applying it even to those who don’t believe it?

This is what the Inquisition did in 12th century Europe and what fundamentalist Muslims are doing in many countries of the Middle East and Africa today. These actions were not and are not appreciated by non-believers.

And this is how we could see the actions of the French revolutionary army which conducted a genocide against the Catholics of the Vendee, who did not accept the anti-Catholic tendencies of the French revolution. You might say, “But the French revolution was not religious, it was anti-religious!” I would reply that it can be seen as a religious belief. It replaced God with the Goddess of Reason under the name ‘The Cult of Reason’ (cult here meaning worship). That revolutionary army committing genocide was full of ‘true believers.’

Or the communists in Russia, China and Cambodia who committed genocide on an unthinkable level in the name of the Communist ideology which some people see as a religion without God. They had blind faith that their system would lead to a secular ideal world and they were ready to kill in its name. These actions were not appreciated by non-believers either.

Tunnel vision is a mistake not limited to religious people…

What all people need to do is take the time to reflect upon their values and their beliefs. Do my values and beliefs have as a goal to make the world a better place for everyone or only those who think like me? Throughout history people have held values and beliefs that they saw as coming from a higher source, but we now look at those values and beliefs and wonder how they could think that way.

For example, the Old and New Testaments have verses that encourage slaves to accept their lot in life and be obedient to their masters. There are also verses that seem to see women in much the same position. When the Old and New Testaments were written slavery and women being in a form of slavery with better fringe benefits were common in society. It seemed normal at that time. We now realize it is not normal. Well, part of the world realizes it is not normal. We are able to admit that certain ideas expressed by the writers of the Bible were influenced by their society more than by God.

In the U.S. segregation continued until the 1960s and, as recent events continue to show, the racial divide has yet to be healed. Segregation was put into place and justified by conscientious, church-going Christians, just as apartheid in South Africa was also biblically justified.

When we recognize a supreme being who created us and this universe in which we live, we should recognize that we are all one big family, a multi-colored, multi-cultural family. But we do have a tendency to see only what separates us, not what we have in common.

The U.S. and Europe are both fighting a never-ending wave of economic migrants. We can build all the walls we want, we can send back plane-loads and bus-loads of illegal immigrants. But they will keep coming. Like us they want to live in a free society where they can make money, take care of their families and do something with their lives. This is what we have in common. But we prefer to focus on what makes us different and feel no concern for their desire to have a better life.

Wouldn’t it be better for our governments to focus on encouraging change in the political and economic systems of those countries that poor people are fleeing? People would prefer to stay where they come from, there’s no place like home. We all have that in common too. People everywhere want their children to have the chance to get a good education and to climb further up the ladder. Another point we all have in common.

It’s not a question of how to keep life comfortable in my country but how to help everyone around the world find the freedom to live the life they choose. If I’m not thinking this way, there’s a problem with my values and beliefs.

In fact, the point is that we should worry less about changing the world and focus on changing ourselves. Someone can have a great idea how to make things better. But if he’s a total jerk, no one will want to listen to his great idea.

Rumi put it this way: “Yesterday I was clever, so I wanted to change the world. Today I am wise, so I am changing myself.”  Gandhi expressed it like this: “You must be the change you wish to see in the world.”

Don’t worry about changing others. Focus on changing yourself and people will pay attention to your actions more than your words. People learn much more by example than through words. Bruno Bettelheim says it well, “You can’t teach children to be good. The best you can do for your child is to live a good life yourself. What a parent knows and believes, the child will lean on.”
So please, do hold on to your values and beliefs. But take time to think whether they are truly rooted in something greater than yourself and you deeply feel them to be true or whether you are simply parroting what you have always heard from those around you. And if you sincerely think those values and beliefs are rooted in something greater than yourself, then please apply them to yourself before thinking about changing others.

imagine

Questionner valeurs et croyances et pratiquer ce qu’on prêche.

Il y a environ un mois j’ai écris un message sur le sujet, “Les valeurs devraient être basées sur quelque chose de solide et de plus grand que nous-mêmes”. Pour moi c’est trés important. Si mes valeurs sont basées sur quelque chose de solide et de plus grand que moi, je pourrais éviter de me comporter comme si j’étais le centre du monde. Personne n’aime les égoïstes.
Les personnes religieuses basent leurs valeurs sur la croyance qu’un Être Suprême les a inspiré à travers Sa Parole donnée par Ses prophètes ou Ses hommes sacrés. Mais ceci place les personnes religieuses dans une position délicate. Doivent-elles accepter aveuglement ce qui a été écris et  interprété depuis longtemps, l’appliquant vertueusement même à ceux qui n’y croient pas?
C’est ce que l’Inquisition a fait en Europe au 12ème siècle et ce que les fondamentalistes musulmans font aujourd’hui au Moyen Orient et en Afrique. Ces actions n’étaient pas et ne sont toujours pas acceptées par les non-croyants.
Et de la même façon on pourrait voir les actions de l’armée révolutionnaire de la République Française qui s’est lancé dans un génocide contre les vendéens catholiques qui n’acceptaient pas la dérive antireligieuse de la révolution française. Vous pourrez dire, “Mais la révolution française n’était pas religieuse, elle était antireligieuse.” Je répondrais qu’on peut la voir comme une croyance religieuse. Elle a remplacé Dieu avec la Déesse de la Raison sous le Culte de la Raison. Cette armée révolutionnaire avait beaucoup de “croyants convaincus”.
Ou les communistes de la Russie, la Chine ou du Cambodge qui ont commis des génocides sur une échelle impensable dans le nom de l’idéologie communiste, que certains considèrent comme une religion sans Dieu. Ils avaient une foi aveugle que leur système amènerait un monde idéal et ils étaient prêts à tuer en son nom. Ces actions non plus n’étaient pas acceptées par les non croyants aux valeurs communistes.
Un esprit étriqué n’est pas limité aux personnes religieuses…
Ce que tout le monde a besoin de faire c’ est de prendre le temps de réfléchir sur ses propres valeurs et croyances. Est-ce que mes valeurs et mes croyances ont comme but de rendre le monde un meilleur endroit pour tout le monde ou seulement pour ceux qui croient comme moi? A travers l’histoire les gens été attachés à des valeurs et des croyances qu’ils voyaient comme venant d’une source très élevée, mais maintenant nous regardons ces valeurs et ces croyances et nous nous demandons comment ils pouvaient croire de pareilles choses .
Par exemple, l’Ancien Testament et le Nouveau Testament ont des versets qui encouragent les esclaves d’accepter leur sort et de rester obéissants à leurs maitres. Il y a aussi des versets qui semblent voir les femmes dans une position similaire. Cela semblait normal à l’époque ou ces écritures ont été transcrites. A notre époque nous ne considérons pas du tout cela  normal. Enfin, au moins,pour  une partie de notre monde. Nous sommes capable d’admettre que certaines idées exprimées par les auteurs de la Bible ont été influencé plus par la société environnante qu’ inspirées par Dieu lui même.
Aux États Unis la ségrégation a continué jusqu’aux années 1960 et, comme le montre certains événements récents, la division raciale est loin d’être guérie. La ségrégation a été mise en place et justifiée par des chrétiens consciencieux, tout comme l’apartheid été  justifié bibliquement.
Quand nous reconnaissons un être suprême qui nous a créé et a créé cet univers dans lequel nous vivons, nous devrions reconnaitre que nous sommes tous une grande famille, une famille multicolore et multiculture. Mais nous avons une tendance à voir ce qui nous sépare et pas ce que nous avons en commun.
Les États Unis et l’Europe, tous les deux, lutte contre une vague sans fin d’immigrants économiques. Nous pouvons construire tous les murs possible, nous pouvons renvoyer des bus et des avions plein à craquer d’immigrés illégaux, ils vont continuer à revenir. Comme nous, ils veulent vivre dans une société libre, où ils peuvent gagner de l’argent, prendre soin de leurs familles et faire quelque chose de bien avec leur vie. C’est cela que nous avons en commun. Mais nous préférons nous concentrer sur ce qui nous rend différent et nous ne nous sentons pas du tout concernés par leur désir d’avoir une vie meilleure.
Pourquoi ne pas encourager des changements dans les systèmes légaux et économiques de ces pays dont les pauvres s’enfuient? Les gens préfèrent rester là où ils sont nés, on n’est jamais aussi bien que chez soi. Un autre point que nous partageons tous. Les gens partout veulent que leurs enfants puissent avoir une meilleure éducation et qu’ils puissent vivre une meilleure vie que la leur. Encore un point en commun.
La question n’est pas comment garder la vie confortable dans mon pays mais comment aider chacun dans le monde à trouver la liberté de vivre la vie qu’il veut choisir. Si je ne pense comme cela, il y a un problème avec mes valeurs et mes croyances.
En fait le point est que nous devrions moins nous soucier de comment changer le monde  mais de nous concentrez plus sur comment se changer soi-même. Quelqu’un peut avoir de bonnes idées pour changer le monde. Mais s’il est imbu de lui même, personne ne voudra l’écouter.
Rumi l’a dit comme cela: “Hier j’étais intelligent et je voulais changer le monde. Aujourd’hui je suis sage et je me change moi-même.” Gandhi l’a exprimé de cette façon: “Vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde.
Ne vous faites pas de soucis pour changer les autres. Concentrez-vous sur vous changer vous-même et les autres tiendront plus compte de vos actions que de vos paroles. Les autres apprennent beaucoup plus par l’exemple que par la parole. Bruno Bettelheim le dit bien, “Vous ne pouvez pas enseigner à l’enfant comment être bon. Le meilleur que vous puissiez faire pour votre enfant est de vivre une bonne vie vous-même. Ce qu’un parent sait et croit, sera le soutien de l’enfant.”
Donc, s’il vous plait, accrochez-vous bien à vos valeurs et vos croyances. Mais prenez le temps de réfléchir si elles sont vraiment enracinées dans une source plus grande que vous-même et si vous ressentez profondément qu’elles sont vraies ou est-ce que vous répétez simplement ce que vous avez entendu autour de vous. Et si vous pensez sincèrement que ces valeurs et ces croyances sont basées sur quelque chose de plus grand que vous,  manifestez-les dans votre vie avant de vouloir changer les autres.
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s