The Age of Impatience

crosswalk1

I was driving along in a nearby city today and came up to a small traffic circle (or roundabout, as our British friends call them). It was a time of day when there was little traffic so I entered to make my way around it. A van came up fast on my right and after the slightest hesitation came flying out in front of me. I had to break but there was no real danger of an accident because I was paying attention.

What struck me was that there was no one behind me. If he had slowed down, I would have gone around; he would have pulled out behind me and continued on his way. But he chose to jump out in front of me risking an accident just to save two or three seconds of his ever-so-precious time.

I can understand people squeezing into traffic during rush hour when you can wait a long time if you hope for someone to be nice and let you in. But this guy today risked an accident when I would have been by him in a couple of seconds.

People have become so impatient. This is worrisome. It’s a sign of a self-centeredness that has grown and taken root in our society. “I shouldn’t have to wait,” seems to be the mantra of a number of people.

I sometimes see people driving as if they are playing Grand Theft Auto. It’s one thing to drive like that on the computer to have a laugh but some people are doing it in real life, putting not only themselves but innocent strangers in death’s way.

It seems that no one ever taught these people some of the basic rules of life: 1) Do unto others as you would have them do unto you; 2) Don’t be selfish; 3) You are not the center of the world.

I think part of this impatience stems from this wonderful technology that has invaded our lives in the past 20 years, PCs and internet. We’ve got used to having everything at our fingertips with the click of a mouse. We’re so used to it that we expect to have everything at the click of our fingers.

The problem being that this leads to a fast-paced lifestyle where everything should be quick. Hence the guy who cut me off in the traffic circle when there were no other cars behind me.

This impatience puts us in a frame of mind where we’re charging forward all the time at such speed that we’re no longer living life. We’re so busy being on the run that we don’t take time to slow down and see what’s around us or to speak with the people we see or to stop at the crosswalk and let the old lady cross the street.

Sometimes when I stop to let someone cross the street, I have to wait a few seconds before they realized I stopped. They are so used to everyone zooming by that they can’t imagine someone would stop for them. They give me a nice smile and a little wave to thank me, I nod and smile back. We both move on feeling good and the world seems to be a better place. I wouldn’t have felt that if I had zoomed by to save a few seconds.

Let’s all make a conscious effort to slow down a bit and see the beauty around us and to see the people around us. We might be saving time by rushing around at breakneck speed but are our lives any better for it?

crosswalk2

L’Age de l’Impatience

Aujourd’hui je conduisais dans une ville voisine et j’approchais d’un petit rond point. C’était un moment de la journée où il y avait peu de trafic et donc je suis entré dans le rond point et j’ai commencé à tourner autour. Une camionnette est arrivée rapidement de ma droite et après une très brève hésitation elle est passé devant moi. J’ai du freiner mais il n’y a pas eu  de danger d’accident car j’étais attentif.

J’ai été surpris par ce chauffeur car il n’y avait personne derrière moi. Si il avait ralenti , je serais passé, et il aurait pu entrer juste après moi  dans le rond point et  continuer sa route sans attendre. Mais il a choisi de me couper la route, risquant un accident pour gagner deux ou trois secondes de son temps si précieux.

Je peux comprendre les gens qui insistent pour rentrer dans le trafic pendant les heures de pointe quand vous pouvez attendre longtemps si vous comptez seulement sur la gentillesse des autres pour vous laisser la place. Mais ce gars aujourd’hui a risqué un accident sachant que  j’aurai dégagé le rond point en quelques secondes.

Tout le monde est devenu si impatient aujourd’hui. C’est inquiétant. C’est un signe d’un égoïsme qui se développe et prend racine dans notre société. “Je ne devrais pas attendre”, semble être le mantra de trop de personnes.

Parfois je vois des gens qui conduisent comme s’ils jouent à Grand Theft Auto. C’est une chose de conduire comme ça sur l’ordinateur pour rigoler, mais certains le font dans la vraie vie mettant pas simplement eux-mêmes mais des inconnus innocents en danger de mort.

Il semble que personne n’a jamais enseigné à ces gars quelques une des règles de base de la vie; 1) Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous même pour eux; 2) Ne soit pas égoïste; 3) Tu n’es pas le centre du monde.

Je pense qu’une partie de cette impatience provient de cette technologie formidable qui a envahi  nos vies depuis 20 ans, les ordinateurs et l’internet. Nous avons pris goût d’avoir tout au bout de nos doigts avec le clic d’une souris. Nous avons tellement l’habitude que nous attendons d’avoir tout en claquant nos doigts.

Le problème est que cela nous mène vers un style de vie si rapide où tout devrait être ‘tout de suite’. Comme pour le gars qui m’a coupé la priorité dans le rond point alors qu’ il n’y avait personne derrière moi.

Cette impatience nous met dans un état d’esprit où nous fonçons sans cesse à une vitesse  qui nous fait oublier de vivre. Nous sommes si pressés d’arriver quelque part que nous ne prenons plus le temps de ralentir et de voir ce qui nous entoure ou de parler avec les personnes autour de nous ou de nous arrêter au passage piéton pour laisser passer une vieille dame.

Parfois quand j’arrête pour laisser traverser quelqu’un je dois attendre quelques secondes avant que la personne ne réalise que je suis arrêté. Ils ont tellement l’habitude que tout le monde fonce sans les laisser passer qu’ils ne peuvent pas imaginer que quelqu’un puisse s’arrêter. Ils me font un sourire et un petit geste de la main pour me remercier, que je leur rends. Nous continuons, tous les deux,  nos chemins nous sentant bien et le monde devient, pendant quelques instants, un lieu meilleur. Je n’aurai pas ce sentiment si j’avais foncé sans regarder pour gagner quelques secondes.

Faisons tous un effort conscient de ralentir un peu pour voir la beauté environante et les gens autour de nous. Nous gagnons peut-être un peu de temps en fonçant tête baissée à grande vitesse mais est-ce que cela rends nos vies meilleures?

Advertisements

1 Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s