Win-Win Decisions, Part 3: Republicans Beware!

House2008House2014

 House of Representative election results: 2008 (above) ,  2014 (below)

(Descendez pour la traduction en français.)

Well, congratulations are in order for the Republican Party. As the charts above show, the Democratic results for the House of Representatives in 2008, an impressive victory, look miserable compared to this week’s Republican results, which are nothing short of incredible.

But to all of the Republicans out there, please don’t become arrogant. And please, pretty please with sugar on it, don’t take this victory as some sort of God-given mandate for you to do what you want.

I know you are all so excited with the above chart covered in red with only a few blue streaks and splotches here or there. But as good as that looks, please remember that only about 37% (that number could go a bit higher with late mail-in votes) of eligible voters voted.

A lot of the people who didn’t vote were Democrats and Independents who chose abstention as their means of expressing displeasure with Obama/Reid/Pelosi, et al. They didn’t vote but they are going to be closely watching how you behave. Are you going to confirm their preconceived notions about you being extremists out to force your ideological programs on others? Or are you going to shatter their preconceived notions by working, with the Democrats, to solve some of the problems affecting the American people?

You can choose the first option saying, “Well, that’s exactly how the Democrats behaved forcing their ideological programs on us for six years, Obamacare, homosexual marriage, Common Core, etc. Now it’s our turn!!!” The Democrats will sit back smiling saying, “Go ahead, make our day!” Remember, voters have short memories. In 2016 they will be deciding how to vote based on events since 2014. If you choose the option of behaving as the democrats did before, this would only make you look like immature school children during recess. And it would confirm the preconceived notions of not only the Democrats but also the growing number of independent voters who are tired of political games.

You have a window of opportunity here to show the American public that you are better people than they think you to be. You have already scored points by getting candidates elected such as Mia Love (1st black woman elected to the House of Representatives from Utah), Tim Scott (1st black elected to Senate from the south since 1881), Elise Stefanek (youngest woman, 30, ever elected to Congress) and Saira Blair (youngest person,18, ever elected to office in West Virginia).

Yes, you scored some points but all of those voters who didn’t vote are going to be carefully watching to see what you do and how you behave. If you confirm their preconceived notions they will go back to voting Democrat in 2016.

As an example of what not to do let’s go back to 2008 when Obama and the Democrats swept to power. Do you remember the utter arrogance of Harry Reid and Nancy Pelosi? Do you remember the contempt they expressed toward your party? Of course you do.  They could do what they wanted about Obamacare and they sneeringly let you know that they didn’t even have to listen to you. It made you madder than a wet hen on a hot rock.

The attitude of the Democrats was typical win-lose thinking, “I’m holding all the cards, I’ll do what I want and too bad for you!” The American people don’t like that attitude and the Democrats paid for it in this election.

So the big question is: How are you going to behave now, win-lose or win-win? Are you going to fall into the arrogance and contempt trap because you’ve now got all the cards and you can do what you want? Or are you going to show an example of mature leadership by reaching out to the President and the Democrats in Congress? I think the American public would be quite pleased if you took the second choice saying to the Democrats, “There are certain issues that need to be dealt with now. Let’s sit down and talk with each other and also listen to those directly involved with these issues and also listen to the American people.”

That would be an example of win-win thinking. The American people have seen too much win-lose thinking in the past. They would be very happy to see some win-win thinking for a change. And if they see it they might be willing to give those who think that way more votes in 2016.

If you launch this win-win thinking the ball will be in the Democrat’s camp. But if you do choose this course of action please don’t send the most extreme conservatives to dialogue with the Democrats. Send people like John McCain who know how to discuss, listen and work well with others.

The American people would like to see leadership from Washington, not the usual political games which interest the press but don’t solve any problems affecting the citizens. You’ve got a window of opportunity for a limited period of time. Make use of it. Show the American people that the Republican Party is better than what they expected. And remember, a political party should be doing what is best for the nation, not what is best for itself.

Election2014

Décision Gagnant-Gagnant, 3ème Partie: Prenez Garde, Républicains.

Eh bien, il est tout à fait approprié d’offrir des félicitations au parti Républicain. Comme les deux images ci-dessus le montrent si bien, les résultats victorieux des Démocrates en 2008 , semble être maintenant  misérables comparés aux résultats des Républicains de cette semaine, qui eux sont incroyables.

Mais, vous  tous les Républicains, s’il vous plait, ne devenez pas trop arrogants. Je vous demande, je vous supplie, ne prenez pas cette victoire comme une sorte de mandat de Dieu pour faire tout ce que vous voulez.

Je sais que vous êtes tous tellement fou de joie avec l’image en haut couverte de rouge sauf pour quelques taches de bleu ici et là. Mais aussi belle que vous la trouviez, rappelez-vous que seulement 37% des votants éligible (ce chiffre peut monter un peu avec les votes par correspondance qui arrivent en retard) ont voté.

Beaucoup des personnes qui n’ont pas voté sont des démocrates et des indépendants qui ont trouvé dans l’abstention une façon de montrer leur mécontentement avec Obama, Reid (ancien Président du Sénat) , Pelosi (ancienne Président de la Chambre des Représentants), et al. Ils n’ont pas voté mais ils regardent avec beaucoup d’attention comment vous allez vous comporter. Est-ce que vous allez confirmer leurs préjugés que vous êtes des extrémistes qui veulent imposer leurs programmes idéologiques sur les autres? Ou allez vous casser ces préjugés en travaillant, avec les démocrates, pour résoudre certains problèmes qui pèsent sur les Américains?

Vous pouvez choisir la première option en disant, “Eh bien, c’est exactement la façon dont les démocrates se sont comportés en forçant leurs programmes idéologiques sur nous pendant six ans, Obamacare (les changements du système de santé), mariage homosexuel, Common Core (un programme national d’éducation très controversé), etc. Maintenant à nous de faire la même chose” Si vous choisissez la première option les démocrates vont regarder de loin avec un grand sourire en disant, « Allez, vas-y! Fais-moi plaisir ! ». Les démocrates espèrent que vous allez vous comporter de cette façon car cela augmentera leurs chances de gagner en 2016.

Rappelez-vous, les votants ont une mémoire courte. En 2016 ils ne se rappelleront que de ce qui s’est passé depuis 2014. Si vous choisissez l’option de vous comporter comme les démocrates l’ont fait précédemment, vous aurez l’image de vous comporter comme des enfants immatures dans une cour de récré. Et cela confirmera les préjugés pas simplement des démocrates mais aussi des indépendants, un groupe en croissance qui en a marre des jeux politiques.

Vous avez une fenêtre d’opportunité devant vous pour montrer aux Américains que vous êtes mieux que ce qu’ils pensent . Vous avez déjà marqué des points en faisant élire des candidats comme Mia Love (1ère femme noire élue de Utah), Tim Scott (1er noir élu au Sénat d’un état du sud depuis 1881), Elise Stefanek (femme la plus jeune, 30 ans, élue au Congrès, ) et Saira Blair (plus jeune élue, 18 ans,  dans l’histoire de l’état de Virginie Occidentale).

Oui, vous avez marqué des points mais tous ceux qui n’ont pas voté vont observer ce que vous faites et comment vous vous comportez maintenant. Si vous confirmez leurs préjugés ils vont revoter démocrate en 2016.

Un exemple de ce que vous ne devez pas faire : retournons en 2008 quand Obama et les démocrates sont arrivés avec la majorité au Congrès. Est-ce que vous vous rappelez l’arrogance totale d’Harry Reid (Président du Sénat) et de Nancy Pelosi (Président de la Chambre des Représentants)? Bien sûr que  vous vous en rappelez. Ils pouvaient faire ce qu’ils voulaient au sujet de l’Obamacare et ils ricanaient de votre impuissance et du fait qu’ils pouvaient  vous ignorer. Vous étiez verts de rage!

L’attitude des Démocrates en 2008 était une attitude typique gagnant-perdant ; “J’ai toutes les cartes, je fais ce que veux et tant pis pour vous!” Le peuple américain n’aime pas cette attitude et les Démocrates en ont payé le prix dans cettedernière élection.

Donc, la grande question est: Comment allez-vous réagir maintenant, gagnant-perdant ou gagnant-gagnant? Allez-vous tomber dans le piège de l’arrogance et du mépris car vous avez toutes les cartes et que vous pouvez faire ce que vous voulez? Ou allez-vous montrer un exemple de leadership adulte, en essayant de travailler avec le Président et les Démocrates? Je pense que les Américains seraient plutôt contents si vous preniez le deuxième choix en disant aux Démocrates, “Il y a certains problèmes dont il faut s’occuper tout de suite. Asseyons-nous pour en discuter et écoutons ceux directement concernés par ces problèmes et écoutons aussi le peuple américain.”

Cela serait un exemple d’une action gagnant-gagnant. Les américains ont vu trop d’actions gagnant-perdant dans le passé. Ils seraient plus qu’heureux de voir des décisions gagnant-gagnant finalement. Et si ils voient cela, ils pourraient décider de donner leurs voix en 2016 à ceux qui ont lancé cette action gagnant-gagnant.

Si vous êtes à l’origine de cette action gagnant-gagnant la balle sera dans la cour des Démocrates. Et si vous lancez une telle action, s’il vous plait, n’envoyez pas vos représentants les plus conservatifs pour dialoguer avec les Démocrates. Envoyez plutôt des personnes comme John McCain qui savent comment discuter, écouter et bien travailler avec les autres.

Le peuple américain attend du leadership de Washington, pas les habituels jeux politiques qui intéressent les journalistes mais ne font rien pour résoudre les problèmes qui touchent à la vie des Américains. Vous avez une fenêtre d’opportunité pendant un temps limité. Utilisez la bien. Montrez au peuple américain que le parti Républicain est mieux que ce qu’il pensait. Et rappelez-vous, qu’un parti politique devrait faire ce qui est bien pour la nation, pas ce qui est bien pour le parti.

Advertisements

1 Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s