Teach Your Children

Childwithhandgrenadedianearbus

(Descendez pour la traduction en Français.)

This is a great song made famous on the Crosby, Stills, Nash & Young album, Déjà Vu, in 1970. It was written by Graham Nash when he was with the Hollies but was never used by them so Nash proposed it for CSNY.

I’ve come across two different explanations about where Nash got the inspiration for the lyrics. One says he wrote it in reference to his father who did time in prison. But I’m skeptical about this interpretation because the Manchester Evening News, in an article about Nash, says, “Graham earned his sense of independence the hard way. Following the arrest of his father – who was sent to prison for 12 months for possession of stolen goods after buying Graham a cheap camera – he became head of the family in his mid-teens.” His father bought a camera that ‘fell off the truck’. That doesn’t sound like a hardened criminal who abandoned his family. It rather sounds like a father who wanted to offer something to his son which otherwise would have been too expensive.

The other explanation for the lyrics to “Teach your children” is that Nash came across a photograph (see above) by Diane Arbus, “Child with Toy Hand Grenade in Central Park,” which depicts a child with an angry expression holding the toy weapon. And I must admit the boy is quite creepy looking and rather troubling. The fact that Nash has a passion for photography, hence the cheap camera his father went to prison for, and his strong antiwar feelings, this explanation seems more believable to me.

Interesting fact about the recording of this song; Jerry Garcia, of the Grateful Dead, agreed to play pedal steel guitar on this song for CSNY in return for vocal lessons for the Grateful Dead. He wanted the Dead to sing harmony on their following album.

The lyrics of “Teach your children” can be broken down into two parts. The first half of the song is telling parents that they should have a code they live by (values) which will enable them to make the world a better place. They should teach their children well by sharing their code and their dreams so that their children can continue making the world a better place.

So if I believe that all people are to be respected regardless of race, religion or creed, that all living things and our planet are to be respected and I pass this code on to my children, they might make that their reality.

But if I believe that it’s a dog-eat-dog world, you have to look out for number one and that violence is a means to achieve what one wants and I pass that dream on to my children, they might make that their reality.

Or if I believe that what counts is making as much money as possible and amassing lots of material things and I pass on that dream to my children, they might make that their reality.

I personally feel that something missing today is parents having a spiritual code they live by and that they pass that on to their children. Our modern, materialistic society is a spiritual desert in which money, diplomas and power are what counts. But there is more to life than those things. And please note, I am speaking about a spiritual education, not a religious one. Some people are religious and not spiritual and they are missing the point. This is what C.S. Lewis wanted to express when he said, “If you read history you find Christians who did most for this world were those who thought most of the next.”

The first half of this song is a plea for parents to seriously think about what they are teaching their children.

The second half begins by telling young people to be understanding of what their elders have been through. Those elders have experienced fears and problems the young cannot yet understand. By making this effort to understand their elders, youth can liberate their elders from those fears and problems and help them find the truth before passing on from this life.

With age elders tend to become fixed in our opinions and the way we see the world. This can lead to cynicism or realism as some like to call it, feeling that nothing will ever change. They need the freshness of youth, their feeling of hope for the future. Young people are looking at the world with a fresh, unspoiled vision. They see the potential for change and improvement. The elders tend to see things as they are and think nothing can be done about it. They need young people to show them things can get better.

The second half of the lyrics is a plea for young people to be compassionate toward their elders and to try accomplishing their dreams to renew their hope.

This song calls for humility from both sides. Young people need humility to understand that their elders have a lot to offer based on their life experience. And elders need humility to understand that their children have a lot to offer based on their unclouded vision of where our society is and where it can go. They are both striving to create a better world and elders shouldn’t let their frustration with life blind them to what the young see. When youth and elders work together great things can happen.

Thank you, Graham Nash, for writing this song! And thank you, CSN&Y for making it so enjoyable to listen to!

C,S,N& Y1 Crosby, Stills, Nash & Young hit Milwaukee, WI, USA

Then (avant)                                                                Now (aujourd’hui)

 Teach your children (Éduquez vos enfants)

Voici une chanson formidable brillamment interprétée dans le disque de Crosby, Stills, Nash & Young, Déjà Vu, en 1970. Elle fut écrite par Graham Nash quand il était encore dans le groupe The Hollies, mais comme elle ne fut  jamais utilisée par ce groupe, Nash l’a proposé pour CSNY.

J’ai trouvé deux explications pour l’inspiration derrière les paroles de cette chanson. La première dit qu’il l’a écrite en référence à son père qui est allé en prison quand il était jeune. Mais j’ai des doutes sur cette interprétation car dans un article du journal Manchester Evening News au sujet de Nash, on dit, “Graham a développé son sens de l’indépendance d’une façon difficile. Après la mise en examen de son père – qui a été envoyé en prison pendant 12 mois pour la possession de biens volés après avoir acheté un appareil photo à prix très réduit – il est devenu le chef de famille quand il avait environ 15 ans.” Son père a acheté un appareil photo qui était tombé d’un camion. Ce n’est pas tout à fait un criminel endurci qui a abandonné sa famille. C’est plutôt un père qui voulait offrir à son fils quelque chose qui autrement aurait été trop cher.

L’autre explication pour les paroles de “Teach your children” est que Nash fut frappé par une photo (voir ci-dessus) de Diane Arbus, “Child with toy hand grenade in Central Park (Enfant jouant avec une grenade factice à Central Park), montrant un enfant qui semble en colère, avec une grenade factice. Et je dois dire que l’enfant à l’air plutôt sinistre et troublant. Le fait que Nash soit un photographe passionné, d’où l’appareil photo pas cher qui a mis son père en prison, et sa position très ferme contre la guerre du Vietnam, cette 2ème explication me semble plus facile à croire.

Anecdote intéressante sur l’enregistrement de cette chanson, Jerry Garcia, du groupe Grateful Dead, a accepté de jouer la guitare pedal steel avec CSNY en échange de leçons pour chanter en harmonie. Il voulait que les Grateful Dead chante en harmonie pour leur prochain disque.

Les paroles de “Teach your children” peuvent être séparées en deux parties. La première partie dit aux parents qu’ils ont besoin d’un code de conduite à suivre (des valeurs) qui les guidera pour rendre le monde meilleur. Ils devraient  bien éduquer leurs enfants en partageant leur code de conduite et leurs rêves pour que leurs enfants continuent à rendre le monde meilleur.

Donc si je pense que tout le monde doit être respecté, sans tenir compte d’ethnie, de religion ou de croyance, que toute chose vivante et la terre doivent être respectées et que je passe ce code de conduite à mes enfants, ils pourraient faire de ce code leur réalité.

Mais si je crois que la vie est la loi du plus fort, qu’il faut penser à soi-même et que la violence est un moyen pour accomplir ce que l’on veux et si je passe ce code de conduite à mes enfants, alors ils pourraient aussi faire de ce code leur réalité.

Et si je crois que ce qui compte et de gagner autant d’argent que possible et d’amasser beaucoup de choses matérielles et que je passe ce code de conduite à mes enfants, ils pourraient aussi faire de ce code leur réalité.

Personnellement, je pense qu’une chose qui manque aujourd’hui est un code spirituel dans la vie des parents et qu’ils puissent le transmettre à leurs enfants. Notre société moderne et matérialiste est un désert spirituel dans lequel ce qui compte est l’argent, les diplômes et le pouvoir. Mais il y a plus dans la vie que ces choses. Et, notez bien, je parle d’un code spirituel, d’une éducation spirituelle, non pas religieuse. Certaines personnes sont religieuses et pas spirituelles , elles n’ont pas saisi l’essentiel. C’est ce que C.S. Lewis voulait exprimer quand il a dit, “Si vous lisez l’histoire vous trouverez que les Chrétiens qui ont tout fait pour ce monde étaient ceux qui pensaient le plus au monde à venir.”

La première moitié de cette chanson est un appel pour les parents de bien réfléchir à ce qu’ils passent à leurs enfants.

La deuxième partie commence en disant aux jeunes d’être compréhensifs envers ce que leurs ainés ont traversé. Ces ainés ont traversé des peurs et des problèmes que les jeunes ne peuvent pas encore saisir. Et les jeunes ont le pouvoir de libérer leurs ainés de ces peurs et de ces problèmes et de les aider à découvrir la vérité avant de quitter cette vie.

Avec l’âge les ainés ont tendance à devenir rigide dans leurs opinions et dans la façon dont ils voient le monde. Ceci peut conduire au cynisme, ou au réalisme comme certains aiment l’appeler, avec un sentiment que le monde ne changera jamais. Les jeunes regardent le monde avec une vision fraîche et ouverte. Ils voient le potentiel pour le changement et le progrès. Les ainés ont tendance à voir la vie comme elle est et ils pensent que rien ne peut être fait. Ils ont besoin des jeunes pour voir que la vie peut s’améliorer.

La deuxième partie des paroles est un appel aux jeunes à avoir de la compassion envers leurs ainés et à essayer d’accomplir leur rêves et de leur redonner espoir.

Cette chanson demande de l’humilité des deux cotés. Les jeunes ont besoin de l’humilité pour reconnaitre que leurs ainés ont beaucoup à offrir, basé sur leur expérience de la vie. Et les ainés ont besoin d’humilité pour reconnaitre que les jeunes ont beaucoup à offrir basé sur leur vision claire de la société actuelle et de ce qu’elle peut devenir. Chacun d’entre eux s’efforcent de créer un monde meilleur et les ainés ne devraient pas laisser leurs frustrations cacher la vision qu’en ont les jeunes. Quand les jeunes et les ainés peuvent travailler ensemble, de grandes choses peuvent être accomplies.

Merci, Graham Nash, pour avoir écrit cette chanson! Et merci, Crosby, Stills, Nash & Young, pour l’avoir rendue si agréable à écouter!

Advertisements